Le Juridictionnaire est un dictionnaire de droit qui s’avère un outil précieux pour la traduction et la rédaction juridiques. Il aide à surmonter les nombreuses difficultés linguistiques liées aux particularités du langage juridique, à l’influence de la common law sur le droit public canadien et sur la langue de ce droit, ainsi qu’à l’anglicisation du vocabulaire, de la syntaxe et du style. Il est avant tout un ouvrage de jurilinguistique, soit l’étude des moyens d’expression du langage du droit et du législateur.

 

Ce dictionnaire de droit propose aussi un répertoire de ressources du français juridique, au Canada surtout, mais à l’étranger également.

 

Le Juridictionnaire est réalisé par Jacques Picotte, jurilinguiste-conseil, pour le compte du Centre de traduction et de terminologie juridiques (CTTJ) de la Faculté de droit de l’Université de Moncton.

 

Il y a deux façons de commencer une recherche :

  • Taper les mots-clés ou expressions dans la barre de recherche, ou
  • Cliquer sur la première lettre du mot voulu dans l’alphabet sur la page.

 

Les vedettes sont en rouge. Dans le corps de l’article, sont en bleu les mots et les locutions qui s’y rapportent, qui font l’objet d’un renvoi ou qui présentent un intérêt quelconque. Les liens d’hypertexte sont en bleu et soulignés. Les exemples et les citations sont en italique. Les termes fautifs sont mis entre crochets.

 

Le Juridictionnaire est offert en français seulement.