La ressource terminologique intitulée « légal, juridique et judiciaire (Terminologie juridique) – Vos clients ont-ils vraiment des problèmes légaux? » porte sur l’emploi des termes « légal », « juridique » et « judiciaire » et leurs différences. 

 

Cette ressource explique que le mot anglais legal s’emploie à toutes les sauces. Or, l’adjectif légal possède en français un sens beaucoup plus restreint. En milieu bilingue, il arrive souvent que l’on soit tenté d’employer le terme légal dans des sens qu’il n’a pas en français.  

 

Le mot légal se dit des choses qui sont permises, prescrites ou fournies par la loi. En somme, cet adjectif signifie conforme à la loi. On notera toutefois qu’il n’a pas comme l’adjectif anglais legal le sens de qui se rapporte à la profession d’avocat ou au droit. Ainsi, si un client dit qu’il a un problème légal, il commet un anglicisme. Il ne s’agit pas d’un problème qui est conforme à la loi ou qui répond à une norme énoncée par la loi, mais d’un problème relatif au droit, donc juridique. 

 

Le mot juridique se dit de choses propres à la justice et au droit. En somme, cet adjectif signifie qui appartient au droit. 

 

Le mot judiciaire se dit de choses qui servent à l’application de la loi. En somme, cet adjectif signifie relatif à l’administration de la justice et aux tribunaux.