Les droits de la personne d’un détenu au Canada n’ayant pas la citoyenneté canadienne sont-ils protégés? Ce blogue présente le cas d’un citoyen malaisien détenu au Canada pour meurtre au 2e degré qui s’est fait refuser le droit de recourir aux services d’un aumônier bouddhiste. Le détenu s’est plaint de discrimination de nature religieuse. En effet, il prétend que ses droits ont été violés parce qu’il fait partie d’une minorité religieuse. La question principale à trancher dans cette affaire est de savoir si un détenu peut se trouver légalement au Canada même en l’absence de statut de citoyen ou d’immigrant.