Voici le résumé d’une décision judiciaire portant sur la provocation policière et les soupçons raisonnables dans le cadre de la vente de drogues sur appel.