Cette ressource est une vidéo humoristique qui porte sur les différentes composantes de la salle d’audience (c.-à-d. les bancs publics, la barre des témoins, le banc de l’accusé…) ainsi que les individus qui y jouent divers rôles (c.-à-d. parties au litige, public, greffier/greffière, sténographe judiciaire, juge, jurés…).

 

  • La ou le juge est la personne chargée de diriger les procédures en cour. Il ou elle écoute ce qui se dit en cour et décide si la personne accusée est coupable ou non, à moins qu’un jury soit présent pour prendre cette décision.
  • L’avocat ou l’avocate de la défense est un avocat qui représente une personne accusée d’une infraction criminelle.
  • L’accusé est la personne accusée d’avoir commis une infraction criminelle.
  • La victime ou le témoin témoigne en cour afin de fournir des éléments de preuve dans le procès.
  • Le témoin peut être appelé à témoigner par le poursuivant ou par l’avocat de la défense.
  • Le poursuivant est un avocat du gouvernement qui présente les preuves visant à prouver qu’une infraction a été commise par l’accusé. Cette personne peut aussi être désignée sous le nom de procureur de la Couronne.
  • La tribune du public est une estrade où les membres du public peuvent s’asseoir pour observer le déroulement de l’audience.
  • Des journalistes se trouvent souvent dans la salle d’audience afin de diffuser des renseignements sur le procès.
  • L’intervenant chargé d’aider la victime ou le témoin peut fournir de l’information et de l’aide aux victimes pendant le processus de justice pénale.
  • Le greffier du tribunal aide le juge dans la salle d’audience, par exemple en établissant le calendrier du tribunal, en faisant régner l’ordre dans la salle d’audience ou en lisant les accusations portées contre l’accusé à toutes les personnes présentes dans la salle.
  • Le fonctionnaire du tribunal (aussi appelé shérif) veille à la sécurité des personnes présentes dans la salle d’audience.
  • Le sténographe judiciaire prend en note tout ce qui se dit dans la salle d’audience en le répétant dans un appareil d’enregistrement ou en le tapant à l’ordinateur.
  • L’interprète judiciaire traduit ce qui est dit en cour de sorte que le témoin et l’accusé puissent utiliser la langue officielle avec laquelle ils sont le plus à l’aise.
  • La personne de confiance est une personne autorisée par le tribunal à se trouver aux côtés du témoin lorsque ce dernier témoigne devant le tribunal.