La justice pour les jeunes au Canada : le contexte législatif (Étude)

2008

FR / EN

Auteur : Bibliothèque du Parlement (Canada), Ressource élaborée par : Bibliothèque du Parlement (Canada)

La justice pour les jeunes au Canada : le contexte législatif (Étude)

La criminalité des adolescents en général – et à plus forte raison lorsqu’elle est violente – est une source importante d’inquiétude pour un grand nombre de Canadiens. Selon plusieurs, le phénomène serait en hausse, bien que les données déclarées par la police indiquent qu’en 2006, le taux de cette criminalité avait chuté de 25 p. 100 depuis le sommet enregistré en 1991, et qu’après un fléchissement rapide durant les années 1990, il était relativement stable depuis une dizaine d’années. Il faut voir que la baisse enregistrée depuis 1991 s’est manifestée surtout dans le secteur des crimes contre les biens. En effet, le nombre de crimes avec violence dont l’auteur présumé est un adolescent a augmenté au cours des dernières années, à savoir de 12 p. 100 entre 1997 et 2006, ou de 30 p. 100 entre 1991 et 2006(1). Selon les plus récentes statistiques policières, la criminalité violente chez les adolescents est demeurée stable en 2007 par rapport à 2006 (respectivement 1 537 et 1 531 crimes violents pour 100 000 adolescents)(2).

Youth Justice Legislation in Canada (Study)

Youth crime in general, and violent youth crime in particular, is a significant source of concern to many Canadians. In part, the concern is connected with an impression that crime committed by young people is on the rise, though police statistics indicate that by 2006, the youth crime rate had fallen by 25% from its peak in 1991, and that, following a rapid decline in the 1990s, the number of crimes committed by young people has been relatively stable for the past decade. The drop in youth crime rates since 1991 has mainly been the result of a decrease in property crime. Violent crimes in which the alleged perpetrator is a young person have increased in recent years, by 12% from 1997 to 2006, and by 30% from 1991 to 2006.(1) That said, according to the most recent statistics, violent crime involving young people remained stable in 2007 as compared to 2006, at a rate of 1,537 violent crimes per 100,000 young people.(2)

web
web
Domaines de droitCriminel / Pénal
Type de ressourceDocuments de référence